RECONNAISSANCE DE L'EGLISE

Monseigneur Constantin GUIRMA a officiellement reconnu les apparitions à Marie Rose Kaboré le 20 Novembre1994 au jubilé du diocèse en présence du Nonce,du Cardinal,des autres évêques et des fidèles.


retour accueil

   On peut considérer ces apparitions et ces messages sous cinq angles:


1 -Comme un encouragement à l'Église à méditer constamment et profondément sur le lien qui unit Marie à l'Esprit Saint à cause de sa virginale maternité divine

2 -Comme un encouragement à l'Église à méditer constamment et profondément sur le lien qui unit Marie à l'Esprit Saint à cause de sa virginale maternité divine

3  - Ils sont une faveur du Ciel à une civilisation africaine qui, depuis des siècles, tirait ses valeurs de Dieu et curieusement par son souverain en son nom, le 19 mars 1899, a rencontré l'Église à Yagma dans les missionnaires venus l'évangéliser; en 1901 elle fut mise sous la protection de l'Immaculée Conception par le premier supérieur de la paroisse de Ouagadougou;

4 -Ils présentent une requête du Père qui a choisi Yagma comme lieu privilégié de grâces abondantes pour les hommes et de prières pour sa Fille Bien-Aimée la France, Fille Aînée de l Église et pour le monde

5 -Ils sont un rappel de la fin des temps, du retour du Christ et de l'urgence de la conversion ; et la Vierge, image de l'Esprit Saint comme la Femme aux douze étoiles de l'Apocalypse, marque ces temps.

L'appel pressant à la conversion revient à l'exhortation à la pratique chrétienne fidèle de la charité, de la vie sacramentelle, des sacramentaux, de la prière notamment du rosaire. La Vierge enseigne une spiritualité du silence du coeur par lequel on s'achemine vers le Père dans la contemplation silencieuse, le haut sommet des mystiques simplement proposé en langage populaire.

Avec Marie, dans l'Esprit Saint, nous sommes conduits au Christ qui nous mène au Père, telle est la profonde pédagogie spirituelle des messages dont certains rapportent des théophanies.

Père René GUIRMA

historique