Messages pour la Cote d'Ivoire

MESSAGES POUR LA PAIX EN COTE D IVOIRE


Les messages pour la paix et le salut
adressés à la Côte d'Ivoire au Burkina et à la France.
Importante présentation des messages
Les avertissements que le Seigneur et sa Mère ont donnés 
Les interpellations qu'ils ont adressées aux Hommes de l'Eglise
Et ce qu'ils ont demandé 

Père René Bélemsida GUIRMA
Résidence Saint Victor
3 Juillet 2004

Présentation des messages.

La présentation de ces messages souligne la sollicitude persévérante du Seigneur et de sa Mère pour les hommes, en particulier ceux de la France, du Burkina et de la Côte d'Ivoire qui vit une grave crise politique et sociale; leur déception et leur tristesse en face de l'attitude des Hommes de l'Église, ce qu'ils demandent pour le bien et le salut de la Côte d'Ivoire, du Burkina, de la France et du monde, leur vision et leur dessein sur la sous région en particulier le Burkina en fonction du salut de la Côte d'Ivoire, de la France et du monde.
Ces messages de mai et de juin 2004 ont été reçus pour la Côte d'Ivoire, le Burkina à leur sujet et au sujet de la France. De précédents messages avaient été déjà envoyés concernant la crise qui déchire la Côte d'Ivoire et dont les voisins subissent le séquelles.
Pour les derniers messages adressés à la Côte d'Ivoire j'ai consenti un sacrifice financier lourd pour mes moyens et bousculé mon programme d'occupations parce que je ne voulais pas qu'il dépende de moi que ce qui est demandé ne soit pas intégralement fait, le Seigneur demande des veillées de prières et des messes tous les vendredis des sept mois restants de l'année et je ne voulais pas qu'un seul vendredi du mois de juin soit manquant. " Je demande à l'Église de la Côte d'Ivoire, a déclaré la Vierge le 15 mai 04, que durant les sept mois de l'année qui restent, à chaque vendredi du mois, l'Église célèbre une messe et fasse une veillée de prières pour implorer la miséricorde du Père et apaiser sa colère qui monte chaque jour. La paix s'annonce dans ce pays, mais le pays risque d'être libéré par un bain de sang ". Cette demande a été réitérée le 27 mai et en la renouvelant le 29 la Vierge dit qu'elle est une demande du Père et du Fils. Le 22 juin 04 le Christ, en la renouvelant, s'adresse à l'Église du Burkina.
La répétition de cette demande s'éclairerait avec les interpellations que le Seigneur adresse et a souvent adressées aux Hommes de l'Église pour le manque de promptitude et la lenteur de leurs discernements qui n'aboutissent à rien en face d'une multitude de manifestations et d'œuvres de l'Esprit Saint que le Ciel revendique dans le cadre de la pneumatologie et des règles canoniques de l'Église. L'Église dort et le Christ montre sa tristesse et sa souffrance devant ses brebis qui s'égarent faute d'encadrements et d'accueil de ses grâces alors qu'en face nous assistons à un boum des puissances maléfiques. Les interpellations du Ciel au sujet des discernements des Hommes de l'Église ont souvent été répétées et ne l'auraient pas été si les discernements avaient été parfaitement positifs et ce qui est demandé exécuté.
Ce qui est demandé ici vise la paix en Côte d'Ivoire et selon le dessein du Ciel pour la sous région et la France et la mission spirituelle qui est dévolue au Burkina. Nous connaissons le rôle de la Fille Aînée de l'Église dans l'histoire de nos pays et du monde et nous voyons le crépuscule de sa chrétienté qui est, sans doute déjà, le prélude de la nuit de la foi dans laquelle elle entre. Que " son atmosphère soit minée ", il suffit d'ouvrir la télévision, la radio et les journaux pour voir comment la puissance et les pontifes du Malin " désévangélisent " littéralement la culture en arrachant dans les mentalités l'idée de Dieu les marques chrétiennes, les vérités bibliques et les commandements de Dieu et en ne ratant aucune occasion pour lapider l'Église, ce qu'ils considèrent comme son manque de véracité et sa Tradition obscurantiste. Que, dans sa prédication, on ose, à la suite de saint Paul et de saint Cyprien, fustiger la sodomie et donner des règles pour le redressement des déviations et des perversions sexuelles et l'on risque de sauter sur la mine de loi anti-homophobe. Devant ce déferlement orgiaque de la chair et de la violence sanguinaire et l'apparente impuissance de l'Église, Dieu pourtant se fait proche de nous selon ses promesses sur l'Esprit Saint, par sa présence dans les œuvres de l'Esprit et les visites du Christ et de sa Mère à travers le monde, pendant qu'en signe d'avertissements les statues et les tableaux sacrés pleurent des larmes réelles et de sang. Et le sang des statues de la Vierge est le même partout, A positif, en Europe comme en Afrique à Diapaga au Burkina. Sur une photo miraculeuse prise à San Damiano les voyants de Medjugorje ont reconnu la Vierge qui leur apparaît. La voyante de la Dame de Yagma-Louda a reconnu sur la même photo le visage de la Dame du Ciel. La Vierge se fait familière avec ces petites personnes obscures, c'est ainsi que lors de sa dernière visite en Côte d'Ivoire, la voyante de la Dame de Yagma-Louda a demandé comme autrefois elle l'avait fait pour ses compagnes il y a vingt ans que la Vierge donne un signe à un jeune couple ivoirien. Et le jour de leur mariage les deux jeunes gens ont eu avec d'autres personnes une apparition de la Vierge à la sacristie d'une paroisse de la ville d'Abidjan. C'était au mois de mai 2004 dans les jours où la voyante a reçu pour l'Église de Côte d'Ivoire le message du 15 mai.

Pour sauver la Côte d'Ivoire comme pour sauver la France, les moyens qui nous sont indiqués semblent dérisoires en face de ceux des armes, de la politique, de la diplomatie et des finances : ces moyens sont des prières, des messes, des veillées, des pèlerinages qui sont des réponses à des rendez-vous du Ciel, et c'est touchant de voir comment partout, à Medjugorje comme ici, la Vierge remercie ceux qui répondent à ces rendez-vous et qui l'écoutent. Moyens dérisoires, dis-je, c'est pourtant la spiritualité, la mystique et l'ascèse chrétienne qui sauveront le monde, la France, la Côte d'Ivoire et le Burkina et sa mission. Aussi bien les raisons pour lesquelles le Seigneur a choisi le Burkina pour son dessein sont toutes spirituelles. Il a bien des fois été question dans les messages du Burkina " pays des sages, des hommes intègres ", " homme intègre " qui est en fait la traduction imparfaite du terme mossi " burkina ", imparfaite parce que l'expression ne traduit pas tout. Le Seigneur dans ces messages précise les sages dont il parle, ce sont les " survivants " comme il dit, qui sont nos ancêtres dans la lignée spirituelle d'Abraham, ces " sages dont beaucoup sont devenus des saints et qui prient pour le pays ", " Sachez, dit-il, que le Burkina est plein de sages. Et tous ces missionnaires qui ont eu à faire l'œuvre de mon Père avant leur mort, tous ces missionnaires sont des sages et des saints qui prient pour ce pays, voilà pourquoi ce pays a été comblé de tant de grâces que l'Église ignore. Ah oui, l'Église ignore qu'il y a eu tant de missionnaires qui ont été fidèles à Dieu mon Père. Et c'est en récompense de tout cela que Dieu mon Père déversa les dernières grâces qui représentent le secours de la dernière minute pour son peuple dans ce pays ". Que les survivants prient pour nous les modernes cela avait été dit aussi dit au sujet de la Côte d'Ivoire, de ses missionnaires et ses premiers chrétiens. Ils sont appelés survivants, en ce terme qui semble un contresens, parce que leur vie est supérieure à la nôtre.
Pour terminer c'est avec une réelle inquiétude que j'envoie ces messages aux destinataire en rappelant ce qui a été demandé tout en espérant dans la miséricorde infinie du Père

.
Père René Bélemsìda GUIRMAJeudi 1er Avril 2004, 11 heures, Tâmpùi.


Messages du Ciel aux Autorités de la Côte d'Ivoire jeudi 1er Avril.


C'est tous les jours qu'à travers son humble messagère Marie Rose, la Dame du Ciel et son Fils visitent le Burkina et lui parlent. A chaque célébration de l'Eucharistie en présence de leur messagère la Mère du Ciel et son Fils nous rendent visite et nous parlent. Quand Marie Rose est dans son sanctuaire elle porte son habit de choeur qu'elle porte pour réciter l'office et qui ressemble à un habit de moniale. La Maman nous remercie de notre assiduité de notre écoute et de notre rencontre avec eux à travers l'Eucharistie et s'il y a un message important ils nous le donnent. 

Les apparitions et les messages normalement interviennent au début de la messe avant l'oraison. L'une ou l'autre fois après la consécration ou la communion, le Christ peut revenir dire quelque chose. C'est ce qui s'est passé aujourd'hui.

 Et voici le témoignage de Marie Rose:

 " la fin de la messe le Christ est revenu et s'est adressé à moi:
"Tu diras à ton Père Conseiller, dit-il, que la paix que ma Mère est venue apporter à tous les Ivoiriens, c'est à tous les cœurs qui ont crié vers Dieu, que Dieu envoie cette paix intérieure. Mais à travers cette paix que Dieu donne à tous ces gens qui crient vers Lui dans leurs prières, Dieu leur demande de crier maintenant à travers l'Église vers Lui pour Le supplier afin qu'Il leur accorde sa miséricorde pour que la paix règne. Que la paix ne règne pas seulement dans leurs cœurs mais dans tout le pays". Il est venu apporter la paix à ceux qui crient vers Lui. La paix reviendra mais cela dépend des Ivoiriens. Toutefois qu'ils crient vers le Seigneur afin qu'il vienne prendre place dans leur pays.
Au début de la messe après l'apparition et le message qui a commencé par le salut de paix voici le témoignage que la messagère a donné:
"La Vierge Marie a dit qu'aujourd'hui, la paix qu'elle nous apporte appartient à la Côte d'Ivoire. Elle a dit de transmettre le message. Et Dieu demande qu'on célèbre la messe dans une église qu'Il appelle Notre-Dame de la Paix. Toutes les religions ce jour, devraient s'unir à cette prière de la messe par leurs prières chez elles, afin de consacrer ce jour à Dieu pour qu'Il leur apporte son secours. Que la Côte d'Ivoire crie vers Lui pour lui demander que son pardon et son règne descendent sur elle. Parce que chaque jour elle supplie le Père, dit la Vierge, Il lui a dit de venir accorder la paix à travers la requête qu'Il leur adresse".

Au lieu du terme Basilique que dit le message, elle parle d'église, parce qu'elle ne connaît pas ce terme basilique et son sens exact et elle ne sait pas qu'il y a la Basilique Notre-Dame de la Paix à Yopougon. " mère peut-elle abandonner son enfant? Même si une mère peut le faire Dieu, lui ne le peut pas. Et nous savons aussi que la Divine Mère du Ciel aussi en est incapable. Il ne faut donc pas s'étonner que la Mère du Ciel soit penchée depuis un certain temps sur la mariale Côte d'Ivoire essayant pour ainsi dire tous les remèdes pour la guérison de sa fille. L'efficacité des remèdes dépend beaucoup de la docilité des hommes à accepter les requêtes de ses prophètes. Si pour toutes sortes de raisons on refuse, ou bien on en prend et on en laisse selon son humeur, cela peut contrecarrer l'action de l'Esprit. Et alors, laissés à nous-mêmes nos fléaux nous affligent. Dieu nous demande de recourir à Lui et c'est la supplication de Marie qui nous vaut ce message.

La Sainte Vierge -

La Paix soit avec vous tous mes enfants.
Mon fils de prédilection René GUIRMA, sache qu'aujourd'hui, cette paix que je vous donne est destinée à la Côte d'Ivoire à qui tu devras la transmettre incessamment. Ne tarde pas de lui apporter cette paix, parce que cette paix que je suis venue vous donner vient de Dieu l'Éternel, c'est Lui qui m'envoie vous donner cette paix pour que vous la transmettiez à tous mes enfants ivoiriens.

Je lance un appel à tous mes enfants ivoiriens de revoir le passé et de chercher le salut de leurs âmes. Si je dis cela c'est que j'ai les yeux fixés sur la Côte d'Ivoire, sur tous mes enfants ivoiriens et je ne fais que supplier le Père pour que la paix revienne dans ce pays. Parce que je Le supplie chaque jour, Il m'a envoyée aujourd'hui leur donner cette bénédiction du Père:

La paix soit avec toi la Côte d'Ivoire, car bientôt, le secours viendra du Père et du Fils et du Saint Esprit. Ô la Côte d'Ivoire, toi que l'Éternel Dieu a tant chérie comme la France, ne t'en fais pas car ton secours s'annonce pour bientôt, la paix reviendra comme Dieu ton Père l'a promis. Mais unis tes souffrances, cette fois-ci comme tu es au temps du Carême, à celles de la Croix de mon Fils et tu sauras que tu as une Mère qui veille sur toi.

Je ne suis nulle autre que Notre Dame de la Paix. Et je demande, ô toi la Côte d'Ivoire que tu célèbres une messe pour que la paix règne en Côte d'Ivoire, dans la Basilique Notre-Dame de la Paix. Cette demande est adressée par l'Éternel Dieu le Père. Et tu demanderas à toutes les religions que ce jour soit un jour béni et choisi de l'Éternel Dieu le Père, c'est Lui que le demande afin que la paix règne en Côte d'Ivoire.

Je vous le répète: ainsi demande l'Éternel Dieu le Père, ô toi la Côte d'Ivoire, je te demande une messe que tu devras célébrer dans la Basilique Notre-Dame de la Paix. Ainsi tu annonceras à toutes les religions que ce jour devrait être choisi pour l'Éternel Dieu le Père, c'est Lui qui le demande. Car Il veut vous apporter son secours, rien que son secours, ainsi soit-il!

Tel est le message que Dieu votre Père m'envoie vous porter en ce jour béni et choisi de Lui. La paix soit avec tous mes enfants, surtout à toi la Côte d'Ivoire. Amen!

+Marie Rose -

La Vierge Marie a dit qu'aujourd'hui, la paix qu'elle nous apporte appartient à la Côte d'Ivoire. Elle a dit de transmettre le message. Et Dieu demande qu'on célèbre la messe dans une église qu'Il appelle Notre-Dame de la Paix. Toutes les religions ce jour, devraient s'unir à cette prière de la messe par leurs prières chez elles, afin de consacrer ce jour à Dieu pour qu'Il leur apporte son secours. Que la Côte d'Ivoire crie vers Lui pour lui demander que son pardon et son règne descendent sur elle. Parce que chaque jour elle supplie le Père, dit la Vierge, Il lui a dit de venir accorder la paix à travers la requête qu'Il leur adresse.

A la fin de la messe le Christ est revenu et s'est adressé à moi: " diras à ton Père Conseiller, dit-il, que la paix que ma Mère est venue apporter à tous les Ivoiriens, c'est à tous les cœurs qui ont crié vers Dieu, que Dieu envoie cette paix intérieure. Mais à travers cette paix que Dieu donne à tous ces gens qui crient vers Lui dans leurs prières, Dieu leur demande de crier maintenant à travers l'Église vers Lui pour Le supplier afin qu'Il leur accorde sa miséricorde pour que la paix règne.

Que la paix ne règne pas seulement dans leurs cœurs mais dans tout le pays. Il est venu apporter la paix à ceux qui crient vers Lui. La paix reviendra mais cela dépend des Ivoiriens. Toutefois qu'ils crient vers le Seigneur afin qu'il vienne prendre place dans leur pays.

**MESSAGES 2003/2004**


Les apparitions et les messages normalement interviennent au début de la messe avant l'oraison. L'une ou l'autre fois après la consécration ou la communion, le Christ peut revenir dire quelque chose. C'est ce qui s'est passé aujourd'hui. Et voici le témoignage de Marie Rose: " la fin de la messe le Christ est revenu et s'est adressé à moi:
"Tu diras à ton Père Conseiller, dit-il, que la paix que ma Mère est venue apporter à tous les Ivoiriens, c'est à tous les cœurs qui ont crié vers Dieu, que Dieu envoie cette paix intérieure. Mais à travers cette paix que Dieu donne à tous ces gens qui crient vers Lui dans leurs prières, Dieu leur demande de crier maintenant à travers l'Église vers Lui pour Le supplier afin qu'Il leur accorde sa miséricorde pour que la paix règne. Que la paix ne règne pas seulement dans leurs cœurs mais dans tout le pays". Il est venu apporter la paix à ceux qui crient vers Lui. La paix reviendra mais cela dépend des Ivoiriens. Toutefois qu'ils crient vers le Seigneur afin qu'il vienne prendre place dans leur pays.
Au début de la messe après l'apparition et le message qui a commencé par le salut de paix voici le témoignage que la messagère a donné:
"La Vierge Marie a dit qu'aujourd'hui, la paix qu'elle nous apporte appartient à la Côte d'Ivoire. Elle a dit de transmettre le message. Et Dieu demande qu'on célèbre la messe dans une église qu'Il appelle Notre-Dame de la Paix. Toutes les religions ce jour, devraient s'unir à cette prière de la messe par leurs prières chez elles, afin de consacrer ce jour à Dieu pour qu'Il leur apporte son secours. Que la Côte d'Ivoire crie vers Lui pour lui demander que son pardon et son règne descendent sur elle. Parce que chaque jour elle supplie le Père, dit la Vierge, Il lui a dit de venir accorder la paix à travers la requête qu'Il leur adresse".

Au lieu du terme Basilique que dit le message, elle parle d'église, parce qu'elle ne connaît pas ce terme basilique et son sens exact et elle ne sait pas qu'il y a la Basilique Notre-Dame de la Paix à Yopougon. " mère peut-elle abandonner son enfant? Même si une mère peut le faire Dieu, lui ne le peut pas. Et nous savons aussi que la Divine Mère du Ciel aussi en est incapable. Il ne faut donc pas s'étonner que la Mère du Ciel soit penchée depuis un certain temps sur la mariale Côte d'Ivoire essayant pour ainsi dire tous les remèdes pour la guérison de sa fille. L'efficacité des remèdes dépend beaucoup de la docilité des hommes à accepter les requêtes de ses prophètes. Si pour toutes sortes de raisons on refuse, ou bien on en prend et on en laisse selon son humeur, cela peut contrecarrer l'action de l'Esprit. Et alors, laissés à nous-mêmes nos fléaux nous affligent. Dieu nous demande de recourir à Lui et c'est la supplication de Marie qui nous vaut ce message.

La Sainte Vierge -

La Paix soit avec vous tous mes enfants.
Mon fils de prédilection René GUIRMA, sache qu'aujourd'hui, cette paix que je vous donne est destinée à la Côte d'Ivoire à qui tu devras la transmettre incessamment. Ne tarde pas de lui apporter cette paix, parce que cette paix que je suis venue vous donner vient de Dieu l'Éternel, c'est Lui qui m'envoie vous donner cette paix pour que vous la transmettiez à tous mes enfants ivoiriens.

Je lance un appel à tous mes enfants ivoiriens de revoir le passé et de chercher le salut de leurs âmes. Si je dis cela c'est que j'ai les yeux fixés sur la Côte d'Ivoire, sur tous mes enfants ivoiriens et je ne fais que supplier le Père pour que la paix revienne dans ce pays. Parce que je Le supplie chaque jour, Il m'a envoyée aujourd'hui leur donner cette bénédiction du Père:

La paix soit avec toi la Côte d'Ivoire, car bientôt, le secours viendra du Père et du Fils et du Saint Esprit. Ô la Côte d'Ivoire, toi que l'Éternel Dieu a tant chérie comme la France, ne t'en fais pas car ton secours s'annonce pour bientôt, la paix reviendra comme Dieu ton Père l'a promis. Mais unis tes souffrances, cette fois-ci comme tu es au temps du Carême, à celles de la Croix de mon Fils et tu sauras que tu as une Mère qui veille sur toi.

Je ne suis nulle autre que Notre Dame de la Paix. Et je demande, ô toi la Côte d'Ivoire que tu célèbres une messe pour que la paix règne en Côte d'Ivoire, dans la Basilique Notre-Dame de la Paix. Cette demande est adressée par l'Éternel Dieu le Père. Et tu demanderas à toutes les religions que ce jour soit un jour béni et choisi de l'Éternel Dieu le Père, c'est Lui que le demande afin que la paix règne en Côte d'Ivoire.

Je vous le répète: ainsi demande l'Éternel Dieu le Père, ô toi la Côte d'Ivoire, je te demande une messe que tu devras célébrer dans la Basilique Notre-Dame de la Paix. Ainsi tu annonceras à toutes les religions que ce jour devrait être choisi pour l'Éternel Dieu le Père, c'est Lui qui le demande. Car Il veut vous apporter son secours, rien que son secours, ainsi soit-il!

Tel est le message que Dieu votre Père m'envoie vous porter en ce jour béni et choisi de Lui. La paix soit avec tous mes enfants, surtout à toi la Côte d'Ivoire. Amen!

+Marie Rose -

La Vierge Marie a dit qu'aujourd'hui, la paix qu'elle nous apporte appartient à la Côte d'Ivoire. Elle a dit de transmettre le message. Et Dieu demande qu'on célèbre la messe dans une église qu'Il appelle Notre-Dame de la Paix. Toutes les religions ce jour, devraient s'unir à cette prière de la messe par leurs prières chez elles, afin de consacrer ce jour à Dieu pour qu'Il leur apporte son secours. Que la Côte d'Ivoire crie vers Lui pour lui demander que son pardon et son règne descendent sur elle. Parce que chaque jour elle supplie le Père, dit la Vierge, Il lui a dit de venir accorder la paix à travers la requête qu'Il leur adresse.

A la fin de la messe le Christ est revenu et s'est adressé à moi: " diras à ton Père Conseiller, dit-il, que la paix que ma Mère est venue apporter à tous les Ivoiriens, c'est à tous les cœurs qui ont crié vers Dieu, que Dieu envoie cette paix intérieure. Mais à travers cette paix que Dieu donne à tous ces gens qui crient vers Lui dans leurs prières, Dieu leur demande de crier maintenant à travers l'Église vers Lui pour Le supplier afin qu'Il leur accorde sa miséricorde pour que la paix règne.

Que la paix ne règne pas seulement dans leurs cœurs mais dans tout le pays. Il est venu apporter la paix à ceux qui crient vers Lui. La paix reviendra mais cela dépend des Ivoiriens. Toutefois qu'ils crient vers le Seigneur afin qu'il vienne prendre place dans leur pays.

**MESSAGES 2003/2004**

La Vierge le 15 mai 2004 
" Je demande à l'ÉGLISE de la Côte d'Ivoire, que durant les sept mois de l'année qui restent, à chaque vendredi du mois, l'Église célèbre une messe et fasse une veillée de prières pour implorer la miséricorde du Père et apaiser sa colère qui monte chaque jour. La paix s'annonce dans ce pays, mais le pays risque d'être libéré par un bain de sang.


Avertissements et interpellations.
1-La Vierge le 27 mai 04
" ...quelque nombreuses que soient ses œuvres actuellement dans ce monde, elles sont bien les œuvres de ses mains. Et parce que la fin des temps s'approche c'est la raison pour laquelle Il m'a envoyée faire le tour de ce monde pour racheter les âmes perdues "
" Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, jusqu'où vont vos discernements ? comme le dit mon Fils. Sachez que si nous nous faisons si proches de vous actuellement et du peuple de Dieu, mon Fils et moi, c'est pour prouver que la fin des temps s'annoncent. C'est pour cela l'Eglise n'arrive pas à croire à toutes ces manifestations dans ce monde. Oui ! C'est le dernier secours qu'il avait promis à son peuple qu'Il est en train de lui accorder avant qu'il ne soit trop tard. Si nombreuses sont mes manifestations, ainsi que celles de mon Fils dans ce monde que l'Eglise n'arrive pas à y croire. Mais qu'elle le croie parce que la fin des temps s'annonce et le retour de mon Fils est imminent ".
" Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui. N'ayez crainte de rien quelque nombreuses que soient nos apparitions dans ce monde actuel, n'ayez crainte de rien car la fin des temps s'annonce et c'est pourquoi Dieu s'est fait si proche de son peuple afin de le racheter avant qu'il ne soit trop tard ".
" Un grand danger s'annonce dans ce pays " (Côte d'Ivoire).messages.

Résidence St Victor Jeudi 27 mai 2004.
Le Seigneur avait voulu une mission de Marie Rose en Côte d'Ivoire dans le courant du mois de mai. Elle est revenue de sa mission en Côte d'Ivoire. La veille de sont départ elle avait reçu un message d'encouragement et la bénédiction de Dieu par l'intermédiaire de ses deux Parents conseillers, Monseigneur GUIRMA sur son lit de malade et le Père GUIRMA. De retour de son voyage elle est conduite de l'aéroport à la Résidence St Victor pour la bienvenue et la messe. Durant l'apparition à cette messe ce fut la Vierge qui prit la parole pour livrer le message suivant.
La Vierge Marie -
Béni soit le Dieu d'Israël qui visite et rachète son peuple.
Mes enfants, n'ayez crainte de rien car l'Esprit Saint dont je suis l'image va se manifester en chacun de vous, et l'heure a sonné, dit-Il Dieu le Père, qu'il se manifestera à l'égard de son Eglise pour lui prouver que quelque nombreuses que soient ses œuvres actuellement dans ce monde, elles sont bien les œuvres de ses mains. Et parce que la fin des temps s'approche c'est la raison pour laquelle Il m'a envoyée faire le tour de ce monde pour racheter les âmes perdues. Sachez que cette fois-ci, Dieu votre Père ne vous promet pas des signes mais il touchera du doigt tous les cœurs et ramènera à Lui toutes les âmes perdues. Cette fois-ci Il nous a envoyés pour changer les cœurs afin que tous reviennent à Lui, Lui qui est le Père.
Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, jusqu'où vont vos discernements ? comme le dit mon Fils. Sachez que si nous nous faisons si proches de vous actuellement et du peuple de Dieu, mon Fils et moi, c'est pour prouver que la fin des temps s'annoncent. C'est pour cela l'Eglise n'arrive pas à croire à toutes ces manifestations dans ce monde. Oui ! C'est le dernier secours qu'il avait promis à son peuple qu'Il est en train de lui accorder avant qu'il ne soit trop tard. Si nombreuses sont mes manifestations, ainsi que celles de mon Fils dans ce monde que l'Eglise n'arrive pas à y croire. Mais qu'elle le croie parce que la fin des temps s'annonce et le retour de mon Fils est imminent.
Sache mon fils René que le message concernant la Côte d'Ivoire devra être transmis avant qu'il ne soit trop tard, car l'ennemi a voulu mettre Dieu à l'épreuve en lui demandant sept audiences. Puisque le Seigneur les lui a accordées, je suis venue vers vous, Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, pour vous transmettre ce message afin que le peuple de Dieu soit sauvé. Je vous aime tous, mes enfants. Et Dieu votre Père n'aime pas la mort du pécheur mais sa conversion. Pour que la Côte d'Ivoire ne soit pas détruite, faîtes ce que je vous demande sans tarder, Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui. N'ayez crainte de rien quelque nombreuses que soient nos apparitions dans ce monde actuel, n'ayez crainte de rien car la fin des temps s'annonce et c'est pourquoi Dieu s'est fait si proche de son peuple afin de le racheter avant qu'il ne soit trop tard.
Je vous aime mes enfants, je ne suis nulle autre que la Mère de Jésus, Mère de l'Eglise, Mère de tous les peuples. La paix soit avec vous tous au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.
Commentaire de Marie Rose.
Marie Rose -
La Vierge a parlé du message secret au sujet de la Côte d'Ivoire, le message que je vais vous livrer tout à l'heure. Elle demande que si l'on veut que le pays soit épargné du bain de sang, que l'Eglise fasse ce qu'elle demande parce qu'elle souffre de voir le danger qui s'annonce dans le pays et qui risque de détruire le pays.

La première partie du message est eschatologique, elle parle du retour imminent du Christ et de la fin des temps et ses conditions particulières venant de la miséricorde et de la bonté de Dieu qui veut sauver son peuple et elle interpelle l'Eglise sur sa fonction de missionnaire, sur sa foi et sur la lenteur de son discernement que beaucoup prennent pour de la sagesse alors que le plus souvent c'est faute de foi et manque d'application des règles théologiques, canoniques et pastorales.
La deuxième partie concerne la Côte d'Ivoire et ce qui est demandé me rappelle une prière que l'on chantait en latin durant la grande guerre de 1939-1945 et qui disait : " Da pacem Domine in diebus nostris. Quia non est alius qui pugnet pro nobis nisi tu, Deus noster - Donne la paix, Seigneur, en nos jours. Car il n'y a personne d'autre que toi qui combatte pour nous, ô notre Dieu ". Aux temps sombres de la terrible guerre telle était la supplication quotidienne de l'Eglise durant les saluts au Saint Sacrement. En ces temps troubles qui nous séparent de l'année et des dates des élections, la Vierge demande à l'Eglise à travers ses Pasteurs, quelque chose de semblable, la prière pour la paix, pour éviter la tragédie surtout par les messes des vendredis des sept mois fatidiques.
La Vierge nous présente le mystère du défi de Satan qui fait ses délices des maux de l'Humanité et le mystère de la confrontation entre lui et Dieu dans le style et la mise en scène du livre de Job.
La Vierge Marie -
Je lance un appel à l'Eglise qui est l'ensemble de mes fils et filles de prédilection, en particulier l'Eglise de la Côte d'Ivoire, de se réveiller avant qu'il ne soit trop tard. Un grand danger s'annonce dans ce pays. Voici le secret à livrer à ton Père conseiller pour l'Eglise de la Côte d'Ivoire.
Le roi des malins a demandé à avoir sept audiences à Dieu qui les lui accorda. Je demande à l'Eglise de la Côte d'Ivoire, que durant les sept mois de l'année qui restent, à chaque vendredi du mois, l'Eglise célèbre une messe et fasse une veillée de prières pour implorer la miséricorde du Père et apaiser sa colère qui monte chaque jour. La paix s'annonce dans ce pays, mais le pays risque d'être libéré par un bain de sang, car les sept audiences demandées à Dieu par le roi des malins est pour obtenir l'autorisation de s'attaquer à son Eglise qui est l'Eglise de ce pays et de détruire le pays par tant de ruses qu'il veut employer. Au cours d'une audience, le roi des malins a voulu mettre Dieu à l'épreuve en lui demandant ceci :
" N'as-tu pas dit que tu es amour ? Alors tu portes de l'amour pour ton peuple et ton Eglise et tu leur accordes leur pain de chaque jour et moi tu m'oublies. Où est-ce que moi je vais trouver à manger ? Tu sais que ma nourriture c'est la chair et le sang de l'être humain et tu es en train de vouloir arrêter la guerre de ce pays. Où trouverais-je du sang et de la chair pour nourrir mon armée à moi ? Sache que moi aussi je me soucie de mon peuple chaque jour. Et chaque fois que je me prépare pour agir, tu me devances pour sauver ton prétendu peuple et ton Eglise. C'est pour cela que je me suis présenté avec toute mon armée qui est mon peuple aussi, chez toi, parce que je n'ai plus rien pour le nourrir ".
Si l'Eglise, continue la Vierge, fait ce que je lui demande avec foi et qu'elle exhorte le peuple de Dieu à persévérer dans la prière, le pays sera épargné de ce bain de sang. Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, jusqu'où iront vos discernements, dit-il mon Fils, pendant que mon peuple est souffrant ?
Le plan du Roi des malins est de profiter des troubles et de la mésentente dans ce pays pour le détruire et satisfaire son peuple à lui. Puisque Dieu votre Père habite le silence et la patience, que l'Eglise le recherche dans ses caractéristiques de Dieu du silence et exhorte le peuple à le prier en son cœur et en son âme. Sachez mes fils et filles de prédilection que la demande du Père est que vous aidiez son peuple à le découvrir dans le silence de son cœur, car c'est de lui le silence et il l'habite toujours.
Je ne suis nulle autre que la mère de Jésus le Nazaréen, merci d'être toujours à mon écoute. Que la paix et la miséricorde reposent dans ce pays au nom de " Celui qui Suis " qui est le Père, le Père qui m'envoie faire le tour du monde au nom de son Fils unique Jésus Christ et au nom du Saint Esprit dont je suis l'image, ainsi soit-il.
A nous revoir bientôt comme mon Fils reviendra bientôt.
Rédigé à Ouagadougou Résidence St Victor le 27 mai 2004.
Père René Bélemsìda GUIRMA

Résidence St Victor Vendredi 28 mai 2004.
La Sainte Vierge - 
Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.
Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël celui qui m'envoie vous visiter chaque jour et qui veut racheter son peuple à travers la mission qu'il a confiée à chacun de vous.
Mon fils de prédilection René, souviens-toi que tu as été ordonné selon l'ordre du Roi Melchisédech ainsi que ton frère Constantin. N'ayez crainte de rien car Dieu vous a choisis et il fait de vous ses piliers dans son Eglise afin que vous puissiez sauver son peuple qui est actuellement dans le désarroi. N'ayez pas peur même si cette mission est dure et chaque jour il y a tant d'embûches du démon que des fois vous perdiez courage mes enfants. Sachez que je suis vraiment la Mère de Jésus le Nazaréen. Je ne suis nulle autre que la Mère du Fils de Celui qui suis. Cette mission qui vous a été confiée ainsi qu'à votre sœur, Marie Blanche ma fille de prédilection, est mondiale.
……
Je suis la Dame de Lourdes, je suis la Dame du Mont Carmel, je viens du Ciel, je suis envoyée par Dieu votre Père et je ne fais que faire le tour du monde chaque jour pour ramener tous mes enfants perdus à Dieu. Réjouissez-vous de m'entendre chaque jour, mes enfants. Merci d'être à mon écoute.
Je ne suis nulle autre que la Mère de Jésus le Nazaréen. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.

Résidence St Victor Samedi 29 mai 2004.
La Sainte Vierge -
La bénédiction de Dieu le Père, de Dieu le Fils et de Dieu Esprit Saint dont je suis l'image repose sur vous amen.
Mes fils et filles de prédilection, sachez que vous êtes guidés par l'Esprit Saint dont je suis l'image. N'ayez pas peur sur tout ce que vous êtes en train d'entreprendre comme projets car tout vient de l'inspiration de l'Esprit de Dieu qui vous habite.
Mon fils René, sache et rappelle-toi que tu as été ordonné selon l'ordre du Roi Melchisédech. Toi ma fille Blanche, sache que tu es l'épouse de mon Fils. N'ayez pas peur même s'il y a tant d'embûches sur la route. N'ayez pas peur de mener ce combat jusqu'à la fin, car à la fin vous tous vous triompherez avec mon Cœur Immaculé. Sachez qu'il est temps que Dieu votre Père promet de réaliser ses promesses en donnant un signe à l'Eglise. Mais Il ne promet pas des signes visibles, mais Il touchera du doigt tous les cœurs, surtout Il touchera du doigt le cœur de l'Eglise.
Mon fils René, sache que l'heure a sonné, dit-Il le Père, que le démon s'apprête à jouer un coup. C'est pour cela Il m'a envoyée encore renouveler la demande concernant la Côte d'Ivoire. Le démon veut détruire la Côte d'Ivoire, il veut passer par tous ces troubles actuels, la mésentente et semer la terreur. N'aie pas peur d'aller vers l'Eglise et transmettre ce message. Aie confiance en mon Cœur maternel, va et d'un cœur vaillant, dis la vérité, rien que la vérité à l'Eglise et dis-leur qu'il faut qu'ils acceptent ma demande, car elle est celle du Père. Ma demande est celle aussi du Fils. N'aie pas peur car la puissance de la main droite de ton Père t'accompagne et l'Esprit te guide à tout moment.
Je ne suis nulle autre que la Mère de l'Eglise, je suis la Dame des Apôtres. Je suis la Reine Immaculée, je suis la Mère du Rédempteur, je suis la Mère du Fils de Celui qui suis et en dehors de Lui, plus d'autre Dieu. Souvenez-vous que c'est Lui le Dieu jaloux, en dehors il ne veut pas qu'on adore d'autre dieu. Ainsi, mes enfants, sachez que tout ce que vous avez entrepris comme projets, Dieu votre Père les bénit chaque jour. Sachez que vos pensées sont guidées par l'Esprit Saint dont je suis l'image. N'ayez pas peur car je suis toujours avec vous, je ne vous abandonnerai jamais et à la fin vous vaincrez le mal et mon Cœur Immaculé triomphera.
Mon fils de prédilection et toi ma fille de prédilection ici présents, je vous bénis tous au nom de Celui qui suis qui est le Père, au nom de son Fils unique Jésus-Christ et au nom du Saint Esprit dont je suis l'image, amen.
Je ne suis nulle autre que la Mère de la Divine Miséricorde et comme je veux passer par vous pour étendre sa miséricorde, répandre sa miséricorde sur toute la Côte d'Ivoire, n'ayez pas peur d'aller vers l'Eglise et leur transmettre le message. N'aie pas peur, n'aie pas peur mon fils, car la puissance de la main droite du Père t'accompagne ainsi que toi, ma fille bien-aimée, Marie Blanche.
Merci d'être à mon écoute, mes enfants. A nous revoir bientôt comme mon Fils reviendra bientôt.
Commentaire de Marie Rose.

Marie Rose -
La Vierge est venue dans le silence et parlait dans le silence et son Fils me regardait dans le silence. La Vierge a dit qu'au Ciel la plus grande prière c'est le silence, je l'ai compris aujourd'hui parce que le silence était absolu, un silence qui semblait effacer le monde. Elle murmure et ça résonne. Elle vous a bénis et elle a dit que cette bénédiction c'est Dieu le Père qui l'envoie vous la transmettre et elle a dit de ne pas avoir peur car cette bénédiction est une arme qu'elle vous donne vous et Tanty pour que vous alliez vers l'Eglise et elle dit de ne pas avoir peur parce qu'elle est avec vous et c'est vraiment l'Esprit Saint qui vous guide dans vos pensées et vos projets sont bénis par le Dieu le Père.

La Vierge le 29 mai 2004
" Le démon veut détruire la Côte d'Ivoire, il veut passer par tous ces troubles actuels, la mésentente et semer la terreur. "
Le Seigneur le 18 juin 2004
" La France va traverser sa nuit de la foi et l'heure a sonné. La France va souffrir en son sein, la France va souffrir, il y aura tant de souffrances dans les cœurs, l'atmosphère sera minée.
Le Seigneur le 22 juin 2004
" Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, je viens encore à vous pour vous demander de revoir le passé et de chercher le salut de mon peuple avant qu'il ne soit trop tard. Jusqu'où iront tous vos discernements qui n'aboutiront à rien ? Je voudrais que vous sachiez que je ne veux pas que mon peuple soit anéanti par l'Ennemi, mais qu'il soit sauvé.
Je souffre, je souffre, je souffre en voyant tout ce qui s'annonce dans ce monde et qui va toucher mon peuple, tous ces malheurs qui s'annoncent. Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, qu'attendez-vous pour vous réveiller et ramener mon peuple à moi ? Oui ! Beaucoup de mes brebis se déroutent parce qu'elles manquent d'encadrement. Sachez que le temps qui s'annoncent pour le Burkina, la Côte d'Ivoire et la France, Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, ces temps seront durs. La France va traverser la nuit de la foi le Burkina et la Côte d'Ivoire traverseront aussi leur nuit de la foi à leur manière. S'ils font ce que demande Dieu mon Père, ils seront épargnés de ce bain de sang qui s'annonce pour bientôt.
Que l'Eglise se réveille. Je demande que l'Eglise dise chaque vendredi du mois des saintes messes à ma Croix Glorieuse, l'Eglise du Burkina en l'honneur de ma Croix Glorieuse pour détruire le trône de l'Ennemi qui s'est installé et qui veut maintenant tout détruire. Puisque les audiences ont été accordées par l'Eternel Dieu mon Père. Sachez-le, détruire la Côte d'Ivoire en passant par toutes ces mésententes répandues partout et dans le Burkina et en Côte d'Ivoire, telle est la demande de l'Adversaire. L'Ennemi veut détruire, l'Ennemi veut détruire, l'Ennemi veut détruire, et telle est sa requête en demandant l'audience à Dieu mon Père. Réveillez-vous, Hommes de l'Eglise, avant qu'il ne soit trop tard, car j'habite le silence et si j'ai quitté mon silence pour venir à vous, c'est pour vous racheter.
Je ne suis nul autre que le Dieu du Mont de l'Horeb, le Dieu d'Israël, le Dieu d'Isaac, le Dieu d'Abraham, le Dieu de Jacob. Ma Miséricorde repose sur vous au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.

La Vierge le 30 juin 2004
" Mon fils bien-aimé, sache que tout ce que Dieu le Père m'envoie vous livrer comme messages et tout ce qu'Il vous demande de faire est très urgent : faire connaître le message qu'Il m'envoie vous livrer chaque jour. Car, sache-le bien mon fils de prédilection que la France est en train d'entrer dans la nuit de sa foi, ainsi que la Côte d'Ivoire et votre pays. Faîtes tout pour faire connaître ce message à l'Eglise, mon fils bien-aimé, car l'Eglise devra se réveiller, il est temps qu'elle se réveille avant qu'il ne soit trop tard. Mon cœur de Mère saigne à voir tout ce qui va vous arriver bientôt, mon cœur de Mère saigne. Réveillez-vous mes fils et filles de prédilection et essayez d'encadrer le peuple de Dieu car nombreuses sont maintenant ses œuvres dans ce monde mais elles manquent d'encadrement. Je vous demande de vous réveiller car l'heure a sonné, c'est l'heure du grand combat. Voici qu'il fait descendre ses anges jour et nuit rien que pour vous aider, fils et filles de prédilection, à rassembler son peuple surtout les égarés.
Mon fils bien-aimé, sache que tout ce que Dieu le Père m'envoie vous livrer comme messages et tout ce qu'Il vous demande de faire est très urgent : faire connaître le message qu'Il m'envoie vous livrer chaque jour. Car, sache-le bien mon fils de prédilection que la France est en train d'entrer dans la nuit de sa foi, ainsi que la Côte d'Ivoire et votre pays. Faîtes tout pour faire connaître ce message à l'Eglise, mon fils bien-aimé, car l'Eglise devra se réveiller, il est temps qu'elle se réveille avant qu'il ne soit trop tard. Mon cœur de Mère saigne à voir tout ce qui va vous arriver bientôt, mon cœur de Mère saigne. Réveillez-vous mes fils et filles de prédilection et essayez d'encadrer le peuple de Dieu car nombreuses sont maintenant ses œuvres dans ce monde mais elles manquent d'encadrement. Je vous demande de vous réveiller car l'heure a sonné, c'est l'heure du grand combat. Voici qu'il fait descendre ses anges jour et nuit rien que pour vous aider, fils et filles de prédilection, à rassembler son peuple surtout les égarés.
Mon fils bien-aimé, sache que tout ce que Dieu le Père m'envoie vous livrer comme messages et tout ce qu'Il vous demande de faire est très urgent : faire connaître le message qu'Il m'envoie vous livrer chaque jour. Car, sache-le bien mon fils de prédilection que la France est en train d'entrer dans la nuit de sa foi, ainsi que la Côte d'Ivoire et votre pays. Faîtes tout pour faire connaître ce message à l'Eglise, mon fils bien-aimé, car l'Eglise devra se réveiller, il est temps qu'elle se réveille avant qu'il ne soit trop tard. Mon cœur de Mère saigne à voir tout ce qui va vous arriver bientôt, mon cœur de Mère saigne. Réveillez-vous mes fils et filles de prédilection et essayez d'encadrer le peuple de Dieu car nombreuses sont maintenant ses œuvres dans ce monde mais elles manquent d'encadrement. Je vous demande de vous réveiller car l'heure a sonné, c'est l'heure du grand combat. Voici qu'il fait descendre ses anges jour et nuit rien que pour vous aider, fils et filles de prédilection, à rassembler son peuple surtout les égarés. "

Ce qui est demandé:
Veillées partout et les saintes messes en l'honneur de la Croix Glorieuse les vendredis

Les 


Tâmpùi Vendredi 18 Juin 2004, Sacré Cœur.
Le Seigneur -

La paix soit avec vous, mes amis, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.
Je ne suis nul autre que le Christ Ressuscité.
A Toi, mon ami René, sache que ta mission est très grande, tu as une mission à accomplir auprès de mon Eglise auprès de tes confrères, auprès de ton frère Constantin et tu as la mission de couvrir la petite Marie Rose, toi étant mon représentant sur cette terre. N'aie pas peur même si la mission est dure car tout ce qui est facile ne vient pas de l'Eternel Dieu mon Père. Je ne te promets pas ni à Constantin ni à ta sœur Marie Blanche ni à ma fille Marie Rose le bonheur sur cette terre, mais dans l'autre. Sachez-le bien, tes frères, tes sœurs et toi, vous qui avez été élus et choisis par l'Eternel Dieu le Père, que nul ne pourra détruire cette mission que Dieu mon Père a commencée à faire comme œuvre dans ce pays, rien que pour sauver son peuple. Et son peuple, c'est tout l'univers. Cette grâce ne vous est pas destinée à vous seulement mais à tout le peuple de Dieu. Sachez qu'en ce moment, la France traverse la nuit de sa foi, mais je reviens sur le passé, que la France se souvienne des messages donnés par ma Mère autrefois et qu'elle sache qu'aujourd'hui encore ma Mère continue de faire le tour du monde et elle, la France, qui est la représentante de ma Mère devant l'Eglise, qu'elle se réveille, c'est à quoi ma Mère et moi-même le Verbe Incarné sommes venus l'interpeller. La France va traverser sa nuit de la foi et l'heure a sonné. La France va souffrir en son sein, la France va souffrir, il y aura tant de souffrances dans les cœurs, l'atmosphère sera minée. Qu'elle se réveille et que l'Eglise de France se souvienne qu'elle est la Fille Aînée de l'Eglise représentant ma Mère sur le Livre d'or de Dieu mon Père.
René, réjouis-toi, n'aie pas peur car toute cette mission qui t'a été confiée ne vient de nul autre que Celui qui a voulu que tu sois ordonné selon l'Ordre du Roi Melchisédech. Réjouis-toi car ta mission est grande et nul ne pourra empêcher l'œuvre que Dieu a commencée à faire dans ce pays en voulant passer par toi pour que cette mission soit bien accomplie, afin que cette œuvre soit connue partout dans le monde entier, ainsi soit-il.
La paix soit avec vous tous, mes amis, à nous revoir bientôt comme je reviendrai bientôt.
Marie Rose -
Quelle joie quand on m'a dit, allons dans la maison du Seigneur. Merci Seigneur, d'être venu nous combler de toutes ces grâces. Seigneur, que ton Saint Nom soit béni partout dans ce monde et dans tous les siècles des siècles, amen.
O mon Jésus, mon doux Jésus, ne m'abandonnez pas. O vous mon doux Jésus, vous qui me demeurez fidèle chaque jour, aidez-moi à vous demeurer aussi fidèle, à vivre ma vie de consacrée comme vous le désirez, jusqu'à votre retour sur cette terre. Amen !
Commentaire.
Marie Rose -

Le Christ nous souriait quand il nous parlait. Il a parlé de la Côte d'Ivoire aussi. Il a répété que si la Côte d'Ivoire accomplissait ce que demande le Père, elle sera épargnée du bain de sang. Il a parlé aussi de la France qui se croit oubliée. Dieu ne l'a pas oubliée, Il habite le silence. La France devrait se souvenir de tous les messages qu'elle a reçus et se réveiller parce que maintenant vient le temps de la nuit de la foi annoncée que la France devait traverser. La France doit savoir qu'elle va entrer dans la nuit de sa foi.

Résidence Saint Victor, Mardi 22 juin 2004.
Le Seigneur -

La paix soit avec vous tous, mes amis.
Je ne suis nul autre que le Christ Ressuscité.
Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, je viens encore à vous pour vous demander de revoir le passé et de chercher le salut de mon peuple avant qu'il ne soit trop tard. Jusqu'où iront tous vos discernements qui n'aboutiront à rien ? Je voudrais que vous sachiez que je ne veux pas que mon peuple soit anéanti par l'Ennemi, mais qu'il soit sauvé.
Je souffre, je souffre, je souffre en voyant tout ce qui s'annonce dans ce monde et qui va toucher mon peuple, tous ces malheurs qui s'annoncent. Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, qu'attendez-vous pour vous réveiller et ramener mon peuple à moi ? Oui ! Beaucoup de mes brebis se déroutent parce qu'elles manquent d'encadrement. Sachez que le temps qui s'annoncent pour le Burkina, la Côte d'Ivoire et la France, Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui, ces temps seront durs. La France va traverser la nuit de la foi le Burkina et la Côte d'Ivoire traverseront aussi leur nuit de la foi à leur manière. S'ils font ce que demande Dieu mon Père, ils seront épargnés par ce bain de sang qui s'annonce pour bientôt.
Que l'Eglise se réveille. Je demande que l'Eglise dise chaque vendredi du mois des saintes messes à ma Croix Glorieuse, l'Eglise du Burkina en l'honneur de ma Croix Glorieuse pour détruire le trône de l'Ennemi qui s'est installé et qui veut maintenant tout détruire. Puisque les audiences ont été accordées par l'Eternel Dieu mon Père. Sachez-le, détruire la Côte d'Ivoire en passant par toutes ces mésententes répandues partout et dans le Burkina et en Côte d'Ivoire, telle est la demande de l'Adversaire. L'Ennemi veut détruire, l'Ennemi veut détruire, l'Ennemi veut détruire, et telle est sa requête en demandant l'audience à Dieu mon Père. Réveillez-vous, Hommes de l'Eglise, avant qu'il ne soit trop tard, car j'habite le silence et si j'ai quitté mon silence pour venir à vous, c'est pour vous racheter.
Je ne suis nul autre que le Dieu du Mont de l'Horeb, le Dieu d'Israël, le Dieu d'Isaac, le Dieu d'Abraham, le Dieu de Jacob. Ma Miséricorde repose sur vous au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.
A nous revoir bientôt comme je reviendrai bientôt, Hommes de l'Eglise d'aujourd'hui et croyez en moi.
Marie Rose -
O Jésus doux et humble de Cœur, ayez pitié de nous car nous ne sommes que de pauvres pécheurs. Jésus, mon doux Jésus, ne nous abandonnez pas car devant l'Ennemi nous ne sommes rien. L'Ennemi est plus puissant que nous, parce que, selon ce que dit le Père, les puissances qui lui ont été accordées n'ont pas été détruites. Il n'égale pas le Père mais il est plus puissant que nous puisqu'il était l'Ange Bien-Aimé de Dieu. Seigneur puisque devant l'Ennemi nous sommes faibles, sois le Maître, le Guide spirituel de nos vies de nos âmes de nos esprits, ainsi l'Ennemi ne pourra rien contre nous.
O Jésus, puisque tu as étendu la main sur nous en nous accordant ta miséricorde, mon Père conseiller et moi, puisses-tu étendre ta main sur la Côte d'Ivoire, le Burkina ainsi que sur la France qui devra traverser la nuit de sa foi, puisque tu as étendu cette main sur nous, nous croyons que cette main restera tendue sur la Côte d'Ivoire, sur le Burkina et sur la France afin que tout genou fléchisse devant toi, amen !
Commentaires.
Marie Rose -
Le Christ a montré la France qui va traverser la nuit de la foi. Le Burkina et la Côte d'Ivoire vont traverser la nuit de la foi parce que le démon a obtenu audience auprès de Dieu et que le Burkina adopte la Côte d'Ivoire comme la France l'adopte, ils vont tous traverser la nuit de la foi. Mais le Christ demande de faire ce que demande son Père, les veillées partout et les saintes messes en l'honneur de la Croix Glorieuse du Christ pour que le trône de l'Ennemi soit détruit. Et le Christ parlait dans le silence. Le Christ avait l'air triste et souffrant bien qu'il parle calmement et avec autorité. Quand il parle à l'Eglise en disant Hommes de l'Eglise, c'est là qu'il parle avec autorité. Mais quand il s'agit de son peuple devant le danger de l'Ennemi il est triste et il parle en douceur et il n'est pas content. L'Eglise, dit-il, devra se réveiller pour sauver le peuple de Dieu avant qu'il ne soit trop tard. Et il s'en prend à ces discernements qui ne mènent à rien. Et les brebis se perdent faute d'encadrement. l'Eglise dort, se plaint-il.

Résidence Saint Victor, Jeudi 24 juin 2004.
Le Seigneur -

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.
La France croit qu'elle a été oubliée cette fois-ci par Marie ma Mère. Qu'elle sache que ma Mère la porte toujours dans son sein et sa mission ne fait que battre son plein même si elle a douté un peu de la grâce que Dieu mon Père lui accorda à travers Marie ma Mère, la grâce de se repentir et de se réveiller avant qu'il ne soit trop tard.
France, réjouis-toi puisque tu es la Fille Aînée de l'Église tu représentes ma Mère sur le Livre d'or de Dieu mon Père. Ne crois pas que ta mission est terminée mais ta mission ne fait que battre son plein et tu devras encore te réveiller pour affronter la nuit de la foi. Oui, l'heure a sonné que tu vas traverser la nuit de la foi, pour savoir que tout ce qui a t'a été confié par Marie ma Mère, envoyée par Dieu mon Père, toutes ces grâces qui t'ont été confiées sont pour le peuple de Dieu et tu devras les répartir partout. Ne les garde pas en toi mais propage cette Bonne Nouvelle, ô toi la France par qui Dieu mon Père veut passer pour sauver le monde entier. Ne te laisse pas aller à la tentation, reviens à toi et reprends ton droit chemin qui mène à la lumière.
Mes amis, vous qui êtes mes représentants dans l'Église, en particulier mon ami René ici présent et toi mon épouse, qu'avez-vous à vous occuper de ce monde et de ses dires. Allez-y de l'avant, réjouissez-vous, n'ayez pas peur, n'ayez crainte de rien car nul ne pourra empêcher cette mission, elle ira jusqu'au bout. Et sachez que même les Survivants, actuellement, envient les vivants. Si bien qu'ils prient incessamment pour les vivants. Sachez que le Burkina c'est le pays des sages. Et beaucoup de ces sages qui sont devenus des saints prient pour le pays, voilà pourquoi Dieu mon Père a tant aimé ce pays et lui a confié cette mission qui est mondiale. Que l'Église de ce pays sache que la mission n'est pas confiée à Marie Rose seule et à ses Parents conseillers, mais à toute l'Église universelle. Que l'Église sache et qu'elle se réfère à ce qui a été dit à propos d'Apollos. Qu'elle se réfère à ce qu'a dit Paul dans l'Écriture Sainte.
Toi mon ami René, sache que la mission qui t'a été confiée et à propos de laquelle tout ce monde est en train de murmurer, ne te concerne pas toi seulement mais concerne aussi ta famille et toute l'Eglise universelle ainsi que toi (Blanche) mon épouse. Cette grâce est universelle et le temps s'annonce que l'Eglise le découvrira. En confiant cette mission à votre famille une grâce vous a été donnée. Mais il n'a pas été dit que la grâce vous a été confiée uniquement pour votre famille. Cette grâce est à partager au monde entier.
Réjouissez-vous, mes amis, car voilà que, du haut de ses nues, Dieu mon Père promet maintenant de se manifester d'étendre sa main sur vous et de révéler sa vaillance maintenant au monde, en particulier à l'Eglise universelle. Du haut de ses nues Il donnera un signe, un signe qui touchera du doigt tous les cœurs endurcis et ramènera son peuple à lui. Sachez que le Burkina est plein de sages. Et tous ces missionnaires qui ont eu à faire l'œuvre de mon Père avant leur mort, tous ces missionnaires sont des sages et des saints qui prient pour ce pays, voilà pourquoi ce pays a été comblé de tant de grâces que l'Eglise ignore. Ah oui, l'Eglise ignore qu'il y a eu tant de missionnaires qui ont été fidèles à Dieu mon Père. Et c'est en récompense de tout cela que Dieu mon Père déversa les dernières grâces qui représentent le secours de la dernière minute pour son peuple dans ce pays. Hommes de l'Eglise de ce pays, jusqu'où iront vos discernements ? Réveillez-vous, ouvrez vos yeux et référez-vous à ce qu'a dit Paul dans l'Ecriture Sainte à propos d'Apollos.
Puisque le temps des signes est là, Dieu mon Père m'envoie vous apporter cette bénédiction qui pourra vous aider à affronter ces événements qui s'annoncent pour bientôt. N'ayez pas peur de les affronter, dîtes la vérité à l'Eglise, à toute l'Eglise universelle, à mon peuple surtout.
Alléluia, alléluia, la paix soit avec vous tous au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit amen ! Alléluia, alléluia, alléluia. Je ne suis nul autre que le Christ Ressuscité. Je reviendrai bientôt comme je l'ai promis, croyez en moi.

Commentaire.
Marie Rose -

Le Christ a parlé de la France. Celle-ci croit que sa mission est terminée alors qu'elle bat son plein. Elle doit se réveiller parce que chez le Seigneur la mission ne fait que commencer maintenant qu'elle va traverser sa nuit de la foi comme il l'avait dit. Le Burkina aussi va traverser aussi sa nuit de la foi, ainsi que la Côte d'Ivoire.
Le Burkina, dit-il, est plein de sages et de saints parce qu'il y a eu de saints missionnaires qui ont été fidèles au Seigneur et qui intercèdent pour le pays. C'est pourquoi ce pays est comblé et l'Eglise l'ignore. L'Eglise croit que les visions et les apparitions sont des phénomènes personnels alors que non, ce sont des sages et fidèles missionnaires du Seigneur qui ont prié pour le pays et leurs prières ont touché le cœur du Seigneur qui a comblé ce pays où il a versé ses dernières grâces. Et l'Eglise ignore cela.
La France, dit-Il le Seigneur, a toujours la mission de sauver le monde entier. Et les pèlerins qui sont venus recevoir les grâces doivent les partager partout…Avant de partir le Christ nous a bénis et il a dit trois fois alléluia avant et après sa bénédiction. C'est la première fois qu'il le fait.

Tâmpùi, Samedi 26 Juin 2004.
La Vierge -

La paix soit avec vous au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.
Alléluia, alléluia, alléluia !
Bénissez à jamais le nom de Dieu votre Père, mes enfants, pour tout ce qu'Il fera comme merveilles pour vous ces temps-ci. Mes enfants, je vous invite chaque jour à dire merci à Dieu le Père pour toutes les grâces qu'Il déverse chaque jour dans ce pays rien que pour le salut de ce monde. Sachez que toutes les visites de mon Fils et de moi sont des grâces que nous déversons chaque jour dans ce pays qui va aider ce monde à se convertir et à retrouver le droit chemin qui mène à Dieu.
N'ayez crainte de rien, mes enfants, allez-y tous de l'avant, réjouissez-vous sans fin car toutes les promesses faites par Dieu votre Père se réaliseront bientôt et le signe qu'Il a promis, vous le verrez bientôt. Un signe venant de Lui-même le Père, dit-Il de sa Demeure Sainte. " Je me manifesterai, dit-Il, et je donnerai un signe à mon Eglise pour qu'elle sache que vraiment je me suis fait proche d'elle et de mon peuple. Rien ne pourra empêcher ni arrêter ce que j'ai commencé à faire comme œuvre dans ce pays afin que mon peuple soit sauvé. N'ayez pas peur car voici venir le jour, mes enfants, que la vérité sera révélée au monde. Et ce jour est arrivé, dit-Il le Père. Je me manifesterai, je donnerai un signe pour prouver que je suis présent dans ce pays ainsi que mon Fils et sa Mère Image de l'Esprit Saint ".
Cette image de l'Esprit est moi qui vous parle actuellement.
Je ne suis nulle autre que la Dame de Yagma, la Dame de Lourdes. Je ne suis nulle autre que l'Immaculée Conception.
Voici venir le jour, dit-Il le Père, de sa Demeure Sainte que je me manifesterai. Je vous ai fait tant de promesses mais sachez que maintenant vient le temps où vous tous vous serez réconciliés. La réconciliation viendra et la puissance de mon Esprit Saint touchera tous les cœurs. Alors, mes fils et fille de prédilection ici présents, rappelez-vous les promesses faites par Dieu votre Père à l'égard de votre famille. Ces temps-ci, je vous demande, mes enfants, de bénir chaque jour le nom du Père pour toutes les merveilles qu'Il fera pour vous tous, pour votre famille, pour le monde et pour ce pays béni et choisi par Lui.
Je vous aime tous, mes enfants. A nous revoir bientôt comme mon Fils reviendra bientôt. La paix soit avec vous tous au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.

Commentaire.
Marie Rose -

Aujourd'hui la Vierge Marie a parlé uniquement du Père. Et elle a insisté sur le Père et elle a parlé de notre pays. Elle a parlé de l'importance de leurs visites. Chaque fois qu'ils nous rendent visite, c'est une grâce qu'elle déverse dans le pays. Nous devrions prier pour le monde et pour tous ceux qui ne croient pas parce que le Père promet de donner un signe à l'Eglise, au monde entier et à son peuple.
Ma Sœur conseillère devra beaucoup prier pour ses Sœurs et Dieu le Père aimerait qu'elle Lui parle comme elle parle à son Fils.
Elle nous souriait et nous a bénis deux fois. Elle était très contente et belle. Son habillement aujourd'hui était une robe toute blanche descendant jusqu'à ses pieds. Son voile aussi était blanc. Elle me regardait et me souriait. Et au moment de sa bénédiction elle s'est penchée et après un silence elle nous a bénis, puis a relevé la tête, rejoint son Fils et ils sont partis. Le Fils aussi était habillé en blanc avec des sandales, tandis que la Vierge avait les pieds nus. Elle nous demande de croire que la réconciliation aura lieu. Ainsi elle a parlé de la famille de mon Père conseiller, la Vierge leur demande de bénir chaque jour le nom du Seigneur pour toutes les merveilles qui s'annoncent à leur égard. Et seul Dieu le Père, dit-elle, connaît le signe qu'Il va leur donner.

Résidence Saint Victor, mercredi 30 juin 2004.
Après les premiers instants de l'apparition, il y eut quelques minutes de silence durant lesquelles Marie Rose murmurait une prière de façon inaudible. Puis la Vierge donna son salut.
La Vierge -
La paix soit avec vous tous, mes enfants, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.
Sache, Marie Rose, que cette prière secrète que je viens de t'apprendre, tu devras la réciter chaque jour avant de te coucher. Elle délivrera tant d'âmes souffrantes et soulagera beaucoup d'âmes du Purgatoire.
Mon fils bien-aimé, sache que tout ce que Dieu le Père m'envoie vous livrer comme messages et tout ce qu'Il vous demande de faire est très urgent : faire connaître le message qu'Il m'envoie vous livrer chaque jour. Car, sache-le bien mon fils de prédilection que la France est en train d'entrer dans la nuit de sa foi, ainsi que la Côte d'Ivoire et votre pays. Faîtes tout pour faire connaître ce message à l'Eglise, mon fils bien-aimé, car l'Eglise devra se réveiller, il est temps qu'elle se réveille avant qu'il ne soit trop tard. Mon cœur de Mère saigne à voir tout ce qui va vous arriver bientôt, mon cœur de Mère saigne. Réveillez-vous mes fils et filles de prédilection et essayez d'encadrer le peuple de Dieu car nombreuses sont maintenant ses œuvres dans ce monde mais elles manquent d'encadrement. Je vous demande de vous réveiller car l'heure a sonné, c'est l'heure du grand combat. Voici qu'il fait descendre ses anges jour et nuit rien que pour vous aider, fils et filles de prédilection, à rassembler son peuple surtout les égarés.
Je ne suis nulle autre que la Mère de Jésus et sachez que mes visites de chaque jour dans ce pays sont des grâces que je déverse pour tout ce pays et pour le monde entier en particulier la France. Le Burkina a une mission à accomplir auprès de la France, sa mission est de prier pour la France, pour la Côte d'Ivoire, car la Côte d'Ivoire est la suite de la France et vous devriez prier beaucoup pour la Côte d'Ivoire et la France car bientôt elles entreront dans leur nuit de la foi. Puisque vous communiez avec elles, c'est pour cela que vous sentirez aussi les séquelles de cette nuit de la foi qu'elles auront à traverser, la France et la Côte d'Ivoire.
Mon fils, Dieu ton Père te demande de faire connaître ce message à l'Eglise entière afin qu'elle puisse se préparer avant d'entrer dans cette nuit de la foi. Car l'Eglise non plus ne sera pas épargnée par cette nuit de la foi.
Je vous bénis tous, mes enfants, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.
N'aie pas peur car, toujours, je suis avec toi, mon fils René, et la puissance de la main droite de Dieu ton Père t'accompagne chaque jour. Je ne t'abandonnerai jamais et sache que la mission ira jusqu'au bout.
A la fin de cette messe transmettez cette grâce que vous venez de recevoir à travers le signe de la paix à mon fils Constantin.
A nous revoir bientôt, mes enfants, comme mon Fils reviendra bientôt. Je ne suis nulle autre que la Mère de Jésus. Ainsi soit-il.
MARIE-Rose
Mère, merci pour cette prière que vous venez de m'apprendre aujourd'hui. Puisses-tu, Mère, m'aider à retrouver chaque jour la mémoire pour la répéter. Je voudrais ne jamais l'oublier afin de faire la volonté de Dieu le Père amen.
Commentaire.
Marie Rose -

Quand elle est venue la Vierge elle a dit une prière que j'ai répétée. C'est une prière secrète, m'a-t-elle dit, qui sauve tant d'âmes souffrantes et beaucoup d'âmes du Purgatoire. Chaque fois que je vais la répéter, dit-elle, tant d'âmes seront soulagées. Elle m'a dit de garder cette prière secrète. Et je lui ai demandé de m'aider à la garder en mémoire.
Elle a encore parlé de la Côte d'Ivoire et de la France. Et elle a dit que nous avons la mission de prier pour la Côte d'Ivoire parce que la nuit de la foi qu'elle va traverser fera sentir ses séquelles chez nous. Elle demande de transmettre le message avant qu'arrive la nuit de la foi.

                                                                               **ACCUEIL**